Au Club House

aïe !! j'ai dû faire quelque chose, je me suis fais mal au dos, aïe, aïe, je ne sais pas, quoi ? après demain ? je ne crois, non. Allez y tous seuls.

je connais un très bon ostéopathe, voici son adresse., il va te remettre debout, crois moi. etc.

Ah le dos, il a bon... dos ! Cela devient de plus en plus fréquent à partir d'un certain âge, d'avoir mal au dos ; et s'il peut devenir " la bonne raison" pour l'abandon de la pratique du golf, je vous suggère deux pistes avant de mettre vos fers sur le bon coin :  votre swing et votre physique.

 Votre corps se modifie avec l'âge et vous devez adapter votre swing à votre nouveau physique.

Jacques Nicklaus répondait aux journalistes qui s'étonnaient de le voir encore avec un "pro" malgré toutes ses victoires, en leur disant que SON corps avec l'âge se modifiait et que forcement son swing devait s'adapter. Récemment, Tiger Woods a été obligé de modifier son swing trop puissant car son genou avait craqué.

Alors, si lors de la visite médicale, votre médecin ne détecte pas de modifications fonctionnelles de votre dos, alors il faut rechercher à revoir votre swing et renforcer quelques muscles de maintien.

 Le swing, en particulier le finish.

Oui, c'est un mauvais ou incomplet finish qui provoque le plus souvent des "faux" mouvements qui se manifestent par des douleurs juste au club house.
Cherchez l'erreur, laquelle de ces deux séquence risque de provoquer des "mal au dos" ?

simple-golf-swing

Celle du haut ou celle du bas ? On remarque sur la séquence du haut que le bassin reste figé vers l'avant. Vous savez pourquoi ? parce qu'il a peur d'avoir mal au dos, donc il NE tourne PAS son bassin, alors que son buste tourne bien. Cela provoque une sacrée torsion aux lombaires dont les conséquences, si vous avez swingué très rapidement, vont se manifester très vite.

Alors que dans la séquence du bas, le bassin suit la rotation des épaules jusqu'à la fin du swing. Il n'y a pas de torsion entre le haut et le bas, donc pas peur d'avoir "mal au dos" plus tard.

En définitive, une fois écartées toutes les causes physiologiques, le mal au dos n'est pas une fatalité du golf, mais d'un swing qui s'est détérioré au fil du temps et qu'il faut remettre en place avec l'aide d'un bon PRO. Vous trouverez ici les adresses de très bons pro.

Cela vous semble simple ? trop facile ? Vous n'avez qu'à essayer.

Là où ça devient un peu plus contraignant, c'est la phase de maintien.

Dans un prochain article, on abordera comment :

  • Faire des étirements spécifiques pour le dos
  • Pratiquer des exercices de gainage abdominal